ENVIRONNEMENT : Le tri des biodéchets obligatoire depuis le 1er janvier

05 janvier 2024

Une nouvelle étape pour les Français après le tri des déchets : le tri des biodéchets. Une mesure en faveur de l’écologie, obligatoire pour les professionnels et les particuliers depuis le 1er janvier 2024. 

La France se met en conformité avec une directive européenne de 2020, relative à la lutte contre le gaspillage. Il faut dire qu’un tiers de nos poubelles ménagères est constitué de déchets alimentaires, soit 83 kg par habitant et par an selon l'Agence de la Transition Écologique. Des millions de tonnes de déchets organiques envoyés à l'incinération ou à l'enfouissement, qui pourraient être valorisés grâce au tri et au compostage.

Il faut commencer par définir ce qu’est un biodéchet. Il peut être alimentaire (reste de repas, épluchures, trognons, coquilles d'œuf, arêtes de poisson) ou vert (fleurs coupées, feuilles mortes, herbes taillées). Tout ça va au compost. Vous devez le stocker chez vous. Plusieurs solutions sont ensuite envisagées par les collectivités : doter les ménages d’un bac de tri supplémentaire, distribuer aux habitants des composteurs individuels, mettre en place des points d’apport volontaire ou encore instaurer un système de collecte en porte-à-porte. Ces déchets sont destinés au compostage pour les sols, ou à la production de biogaz grâce à la méthanisation.

En théorie, le non-respect des consignes de tri des biodéchets peut entraîner une amende de 35 euros.

Pauline Tressols 
Photo Pixabay